Les 4 saisons de l'année en images


1. Les 4 saisons de l'année selon Edith Holden
The Country Diary of an Edwardian Lady

 

 

 

 

 

 

 

 

Edith Holden (1871 - 1920)

Edith Blackwell Holden (26 septembre 1871 - 15 mars 1920) était une artiste et professeur d'art britannique. Elle est née à Kings Norton , Birmingham . Elle est devenue célèbre suite à la publication posthume de ses Nature Notes pour 1906, sous forme de fac-similé, comme le livre The Country Diary of an Edwardian Lady en 1977, qui a été un énorme succès éditorial. Celles-ci, ainsi que l'histoire de sa vie, ont ensuite fait l'objet d'une dramatisation télévisée.

De 1906 à 1909, elle enseigne dans une école de Solihull.
Ses peintures ont été exposées par la Royal Birmingham Society of Artists (1890-1907) et par la Royal Academy of Arts en 1907 et 1917.
En 1911, elle épouse Alfred Ernest Smith , né en 1879, sculpteur.

Le mardi 16 mars 1920, elle est retrouvée noyée dans un marigot de la Tamise, près de Kew Gardens Walk. Le lundi matin précédent, Edith s'était plainte à Ernest d'un mal de tête, mais ce n'était pas rare et la question n'avait pas été abordée. Le sujet principal du petit déjeuner avait été la visite imminente de quelques amis pour Pâques, qu'Edith attendait avec impatience. Ernest est parti pour le studio du palais St James et Edith a dit qu'elle descendrait probablement à la rivière plus tard pour voir les équipes de l'université s'entraîner.

Lorsqu'Ernest rentra chez lui ce soir-là, sa femme était sortie, mais la table était dressée pour le repas du soir ; Ernest a supposé qu'elle était avec des amis. Ce n'est que le lendemain matin qu'il a appris que son corps avait été retrouvé à six heures le mardi matin. L'enquête a établi qu'elle avait tenté d'atteindre une branche de bourgeons de châtaignier. La branche était hors de portée et, à l'aide de son parapluie, Edith avait essayé de la rompre, était tombée dans la rivière et s'était noyée.

 


2. Les 4 saisons de l'année selon les Peanuts

 

 

 

 

 

 

 


3. Les 4 saisons de l'année vintage 1950

 

 

 

 

 

 

 


4. Les 4 saisons de l'année vu par Ladybird Books

 

 

 

 

 

 

 


5. Les 4 saisons de l'année vu par Francisque Poulbot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Francisque POULBOT (1879-1946)

Outre le fait d’être le lieu de naissance de l’illustre et équivoque André Malraux, la rue Damrémont, dans le XVIIIe arrondissement, accueille un petit bijou des arts décoratifs généralement ignoré. Cette merveille, que chaque parisien devrait venir admirer au moins une fois dans sa vie, est une fresque de faïences signée Poulbot…

Pour ceux qui ne souviennent pas qui est Francisque Poulbot on rappellera ici qu’il s’agit d’un affichiste, dessinateur et illustrateur, figure du Montmartre au début du XXe siècle, devenu légendaire par ses dessins de mômes parisiens.

Bains-douches au 43 rue Damrémont
Remontons donc à l’époque bénie précédant la première guerre mondiale, on croyait alors au progrès et la technologie apportait un mieux-être palpable (électricité, moteur à explosion…). Cependant, tout le monde n’avait pas accès à une salle-de-bains chez soi et les établissements dits de bains-douches se trouvaient nombreux dans la capitale. Il y en avait un rue Damrémont, on y accédait par le 43bis. C’est là que vous trouverez la destination de notre promenade du jour. Soucieux de sa clientèle et désireux de lui apporter un décor de qualité les propriétaires du lieu eurent l’idée de faire réaliser une fresque en faïence dont une grande partie fut dessinée par Francisque Poulbot.

Les 4 saisons de Montmartre
Datés de 1910, ces 12 panneaux de faïence, ont donc été confiés à Poulbot qui à cette époque (il a 31 ans) est déjà bien connu sur les pentes de la butte pour son talent artistique tout autant que ses célébrissimes fêtes.

Cet ensemble, qui accueillait les clients du lieu, illustre le cycle des saisons sur la butte Montmartre par l’œil du quotidien de ses enfants : jeux de billes, farandoles, glissades, batailles de boules de neige…

On peut supposer que cet accueil, enfantin et local, avait pour objectif de parler aux habitants du quartier qui venaient ici se doucher. Les panneaux racontent leur vie, des histoires quotidiennes destinées à une population/clientèle dont beaucoup étaient modestes.

Hymne à l’enfance et à Montmartre, réalisée dans des teintes particulièrement vives et joyeuses qui ne sont pas tout à fait dans la gamme chromatique de l’artiste (souvent plus terne), ils accueillaient les premiers et les derniers pas des clients de l’établissement. Hymne à l’enfance car on y trouve de nombreuses scènes relatives aux jeux et à l’univers enfantin : présence des poupées et des jouets, farandoles…. . Enfin pour les plus observateurs on trouve nombre de vues de la butte Montmartre de l’époque ce qui est une belle découverte de plus.

Informations pratiques
Au 43 bis, rue Damrémont, 75018, Paris.
Ouvert aux heures où le laboratoire est accessible : 08h00 à 18h30 en semaine et 08h30 à 12h00 le samedi.

 


6. Les 4 saisons de l'année vu par Paul Detlefsen

 

 

 

 

 

 


7. Les 4 saisons de l'année vu par Guy Untereiner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Musique : Les Quatre saisons - Le printemps - Vivaldi - 2,82 Mo - 3 mn 32 :

Vous n'entendez pas le son de la page : cliquez ici

 

Image de fond de la page : Les 4 saisons de l'année


 

Retour

Copyright © 2001-

La vraie vie (Get a life) avec Papytane et Mamytane, c'est sur papytane.com